MODELES ET VISUELS DE TRAVAIL

Tous les modèles et visuels de travail de l’ouvrage CULTIVER UNE EQUIPE sont librement téléchargeables et utilisables sous licence Creative Commons à la condition de citer les auteurs.

Cohérence et cohésion

Ces 2 perspectives peuvent servir de fil conducteur pour analyser et modifier la situation d’une équipe.

La cohérence se caractérise par la présence et le respect de règles du jeu internes, le partage d’objectifs communs, de méthodes de travail et l’existence d’échanges et d’interactions. Plus une équipe est cohérente, plus son travail est structuré et efficace.

Le degré de cohésion trouve ses fondations dans le sentiment d’appartenance au groupe ainsi que dans le niveau de confiance mutuelle et la nature des relations au sein de l’équipe.

Plus la cohésion est forte, plus l’équipe sera soudée et réagira unie à des turbulences et des changements.

Pour cultiver la cohésion, complétons  d’abord individuellement puis collectivement  les pétales de cette fleur….

  • Nous veillons à préserver et respecter les rythmes des autres (vie pro/vie privée), par exemple en …..

Ex : Nous n’envoyons pas de message sur sms ou signal avant 8h30 le matin

  • Nous gardons le contact entre nous, quelques soient les circonstances, au-delà de l’opérationnel, en ….

Ex : 3 fois par semaine nous nous retrouvons pour un café hybride de 15 minutes et nous nous mettons un gage si nous parlons boulot

  • Nous sommes soucieux de valoriser et apporter un signe d’attention positive à nos coéquipiers, si nous…

Ex : Je prends chaque mois 10 minutes pour envoyer à mes équipiers un petit message personnalisé et positif

  • Nous veillons bien à ce que chacun fasse partie intégrante du collectif et évitons l’isolement, en….

Ex : organiser 1 fois par mois un déjeuner sur site ou à mi-distance   ; lors des reunions hybrides, je commence par faire parler les personnes à distance

Diagnostic : dessiner l’arbre de l’équipe cet automne

Procéder d’abord à une réflexion en solo : quel smiley représente l’état de mon équipe en cette rentrée ?

Poursuivre par une réflexion en groupe : que constatez-vous ? tendances ? différences ? « la petite musique » ?

S’il y a des tendances : ce qui ressort

  • Branche vulnérable, fragile
  • Branche en pleine forme
  • Branche dont la santé est ok sans plus

Sélectionner les 2 à 3 branches sur lesquelles l’attention doit porter particulièrement ce trimestre

Dites-le avec une fleur : instituer un rituel de reconnaissance

 

Cette activité, inspirée de la Parcelle 10 de l’ouvrage, consiste à gratifier ses coéquipiers d’un qualificatif positif, d’une qualité.

  • 1 volontaire nomme 1 qualité pressentie d’un coéquipier et l’inscrit sur une pétale de la fleur commune : « je pressens que l’une de tes qualités est … , parce que je t’ai vu faire/dire/exprimer…..»
  • A son tour, la personne choisie, procède de même, pour un autre membre de l’équipe.
  • Continuez, jusqu’au dernier coéquipier, puis afficher cette fleur.

Accueillir les émotions

Activité de la prochaine rentrée, à pratiquer en équipe, pour laisser s’exprimer les peurs, les espoirs, les attentes de chacun.
Ce modèle peut être imprimé et affiché sur un mur ou bien être utilisé à distance avec Klaxoon par exemple.

2 canevas proposés : 1 seule page ou 5 pages avec chacune une émotion à explorer.

 

Carnet de jardinage – Printemps

Activité destinée à récolter les actions concrètes à mener sur la période pour un ou plusieurs axes de développement de l’équipe.
Ce modèle peut être imprimé et affiché sur un mur ou bien être utilisé à distance avec Klaxoon par exemple. Chacun émet ses propositions pour contribuer à construire un plan d’action d’équipe pour la saison.

Spécial Nouvel An

Chaque coéquipier est invité tour à tour à compléter une (ou plusieurs) de ces phrases :
– mes souhaits/mes envies pour renforcer les liens de notre équipe…
– la pousse (une pousse peut être une valeur, un principe, un individu, un outil, un support…) que je souhaite mettre à l’honneur (tout en haut de l’arbre) cette année …
– mes vœux de nouvelles connexions à établir entre notre équipe et son écosystème ..
– l’image symbolique (quel arbre ou végétal) représentera le mieux notre équipe d’ici la fin de l’année …
– Et si je faisais parler une luciole magique pour notre équipe, que dirait-elle ?

PARCELLE 1 – Les étapes de développement

Le psychosociologue américain Bruce W. Tuckman a proposé en 1965 un modèle de construction d’équipe en quatre étapes. En 1977, il en a ajouté une cinquième : la dissolution, pour les équipes temporaires. Son modèle, par les repères qu’il fournit, est devenu une référence des facteurs de performance d’équipe.

PARCELLE 1 – Notre arbre

Voici notre arbre fétiche, dont les branches symbolisent les différents thèmes à cultiver pour qu’une équipe grandisse. Il permet d’évaluer le fonctionnement de l’équipe 

PARCELLE 2 – Mon terrain de prédilection

Mieux connaître les besoins, les envies et le mode de fonctionnement de chacun dans ses interactions avec les autres.

PARCELLE 2 – Mon Arboretum

Permettre à chaque équipier de présenter aux autres un peu de son histoire et de ses fondements. Donner vie à une identité collective en s’appuyant sur des symboles.

PARCELLE 2 – Notre Arboretum

Permettre l’équipe de présenter son histoire et ses fondements. Donner vie à une identité collective en s’appuyant sur des symboles.

PARCELLE 2 – Charte d’ équipe

Échanger et aboutir à la création de la première charte de fonctionnement de l’équipe.
Faire s’exprimer tous les membres de l’équipe sur les règles du jeu qu’ils souhaitent voir respecter.

PARCELLE 5 – Usages Collaboratifs

Cette carte interactive (réalisée avec MindManager) répertorie par type d’usages les outils collaboratifs les plus connus ou plébiscités. Elle s’enrichit et évolue ! Cliquez les liens au bout des branches pour accèder au site web de l’éditeur.

PARCELLE 6 – Règles du jeu d’une réunion

Poser le cadre et les règles du jeu pours’exprimer et s’écouter

PARCELLE 8 – Mon projet de jardinage

Fiche individuelle
Identifier et partager ses besoins et envies
d’apprendre.
Choisir les axes de développement des compétences
de l’équipe.
Renforcer la capacité de l’équipe à apprendre
ensemble. 

PARCELLE 8 – Notre projet de jardinage

Fiche collective
Identifier et partager ses besoins et envies
d’apprendre.
Choisir les axes de développement des compétences
de l’équipe.
Renforcer la capacité de l’équipe à apprendre
ensemble. 

PARCELLE 9 – Stop ou encore

On continue? On arrête? On tente ?
Profiter du vécu de l’équipe pour améliorer son organisation et ses relations.
Mettre les problèmes rencontrés sur la table.
Partager les forces identifiées.
Mettre en oeuvre des actions d’amélioration continue

PARCELLE 9 – Les 6 pattes

Un diagramme d’ikishawa pour : 

Établir des liens entre un effet négatif constaté et ses causes.
Faciliter la rechercher des causes en les classant par familles.
Canaliser la discussion du groupe.
Déterminer sur quels leviers agir pour améliorer la situation

PARCELLE 9 – Notre arbre

Voici notre arbre fétiche, dont les branches symbolisent les différents thèmes à cultiver pour qu’une équipe grandisse. Il permet d’évaluer le fonctionnement de l’équipe 

PARCELLE 9 – Le jardin des humeurs

Pour commencer la journée ou bien un atelier ou réunion, solliciter l’humeur, l’état de chacun avec le «jardin des humeurs»

PARCELLE 9 – Le jardin des humeurs – Version avec numérotation

Permet l’animation à distance

PARCELLE 9 – La météo des 4 saisons

Evaluer les forces, faiblesses, opportunités et menaces pour notre équipe, notre projet. 

PARCELLE 9 – L’allée de la récolte

Ancrer le consensus de l’équipe sur la situation à améliorer.
S’accorder sur les actions à mener et les jalons à fixer pour atteindre cette situation.
Préparer la planification du plan d’action.
Produire un support visuel inspirant et pérenne que l’équipe pourra enrichir et mettre à jour au fur et à mesure de l’avancement des actions.

PARCELLE 9 – Grille de lecture des positions de vie

Observer et analyser les échanges interpersonnels dans l’équipe à travers la grille de lecture des positions de vie en analyse transactionnelle (Éric Berne) révèle la perception de la valeur réciproque que s’accordent les membres de l’équipe.